https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Broderie orientale - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
- MAZZERI - diptyque chamanique corse, I et II
Martinecros(1)(1)
Dans le jardin des simples, Angèle Paoli, peintures: de Martine Cros, détails d'une huile sur toile 100x80 cm
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
-LES PLANCHES COURBES- Yves Bonnefoy, lecture par Angèle Paoli
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« Giacomo Leopardi | À Silvia | Accueil | José Ángel Valente | TON image mélancolique »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nobody

une lumière sourde de silence
enserre les vivants
réunis là
pour partager des mots
liés
dans l’univers flottant
de la nuit

des escadrons de phares
glissent à même le quadrillage
de la verrière à nu
la longue cohorte
des clignotants danse
son ballet de passage
au-dessus de toi
le monde inversé de la ville
se noie dans l’ininterrompu silence

l’harmonie se brise
dans le fracas des mots

Voici les passages de ton beau poème qui m'ont le plus impressionnée, Angèle. Et voici mes mots, pour toi, un bouquet de mots et d'amitié…

Noces surprenantes
du verbe et de l’amertume
noces ou combat
peu importe
le mot s’incruste   se burine
le mot se tord        s’évide.

Tension !
Tension extrême nécessaire
contre l’instable
l’éphémère
la stridence des voix faussées.

Les terrassiers de l’obscur
errent tels des chiens affamés.
Fièvre persistante
aller plus loin plus intensément
ramener
le vain                 l’illusoire
et parmi le fatras
le silence
dévoilé.



busard

Flap .. l'oiseau se pose et puis dépose ...

Votre texte m'a rappelé l'un des miens, que voici ...

*

Pâle estime …

Il est un pays où l'on ne rêve pas
Où les pieds nus qui marchent dans le sable
Sont durcis aux idées des hommes de là-bas
Et dont les mains pourtant sont proches de l'étable

Il est un pays où l’on jette des pierres
A des fusils d’assaut et à des chars de guerre
Où l’eau est un trésor, un bien des plus précieux
Arrachée à la terre, au sang ainsi qu'au feu

Il est un pays où explosent des femmes
Tuant parents enfants que la douleur enflamme
Ravivant cette haine en braise destructrice
Plaie ouverte, sel dans la cicatrice

Il est un pays, il est des pays qui ne sont
Ni passé, ni présent, ni futur n’ont
Esclaves à jamais de cette tyrannie
Puisée comme une source au nom de l’infamie

*

busardement

Angèle

* Oui, nobody, c'est ça, je reconnais à travers tes mots ce que j'ai éprouvé au plus profond de moi ce soir-là. Noces ou combats, les deux sans doute entremêlés et ma violence à moi. Là, au coeur de la nuit, des lumières et du flot ininterrompu des mots. Souffrance, désarroi.

* Busard, merci de ce beau poème qui me bouleverse. Ce pays/ces pays dont vous parlez, qui souffrent et saignent, je les aime. Ils sont aussi ceux de mes lointaines origines et je continue de les chercher dans ma mémoire.

Guidu

Cut Up d’un correspondant de guerre ___

Les écrits sont des armes
Les images aussi
Les balles de mon fusil
Promesses d’une possible harmonie
Balaient le ciel
Dans le fracas des mots
Le fond de l’air
A Bagdad
N’est pas à la poésie

Merci Angèle Paoli

Amicizia
Guidu ___

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?

juin 2023

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Téléchargement
LE MAGAZINE QUI MET L'ACCENT SUR LA CULTURE




Retour à l'accueil