« Linda Maria Baros | Poivre dit de Séchouan | Accueil | Salon du Livre 2006/Arte-tv.com loupe sa rentrée «littéraire» »

21 mars 2006

Commentaires

Debussy a dit de Ninon Vallin dans les Trois poèmes de Stéphane Mallarmé :
"Je ne sais où elle va chercher cette prenante compréhension sous les courbes de la musique... Mais c'est très simple, et c'est absolument beau."
Et je sais que le metteur en scène d'Hérodiade de Mallarmé dit "tout" devoir à ces trois mélodies.

http://www.youtube.com/watch?v=3TbQORU90pw

http://www.youtube.com/watch?v=cs5Op5Oi9GE


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.