« JFA

| Accueil | Seuils »

07 février 2006

7 février 1927/Naissance de Juliette Gréco

Éphéméride culturel à rebours




7 février 1927 : naissance (à Montpellier, Hérault) de Marie-Juliette Gréco, dite Juliette Gréco (d'origine corse par son père).




Juliette
Jolie môme
Image, G.AdC



« Elle a des millions dans la gorge, des millions de poèmes qui ne sont pas encore écrits, dont on écrira quelques-uns.
On fait bien des pièces pour certains acteurs, pourquoi ne ferait-on pas des poèmes pour une voix ?…
Elle donne des regrets au prosateur, des remords. Le travailleur de la plume, qui trace sur le papier des signes ternes et noirs, finit par oublier que les mots ont une beauté sensuelle. La voix de Gréco le leur rappelle. Douce lumière chaude, elle les frôle en allumant leurs feux.
C’est grâce à elle, et pour voir mes mots devenir pierres précieuses, que j’ai écrit des chansons.
Il est vrai qu’elle ne les chante pas, mais il suffit, pour avoir droit à ma gratitude et à celle de tous, qu’elle chante les chansons des autres. »

Jean-Paul Sartre



Rue des Blancs-Manteaux

« Dans la rue des Blancs-Manteaux
Ils ont élevé des tréteaux
Et mis du son dans un seau
Et c'était un échafaud
Dans la rue des Blancs-Manteaux

Dans la rue des Blancs-Manteaux
Le bourreau s'est levé tôt
C'est qu'il avait du boulot
Faut qu'il coupe des généraux
Des évêques, des amiraux,
Dans la rue des Blancs-Manteaux

Dans la rue des Blancs-Manteaux
Sont v'nues des dames comme il faut
Avec de beaux affûtiaux
Mais la tête leur f'sait défaut
Elle avait roulé de son haut
La tête avec le chapeau
Dans le ruisseau des Blancs-Manteaux »


Paroles de Jean-Paul Sartre (Huis clos, 1944. Gallimard, Collection Folio, page 43). Musique de Joseph Kosma.



Note : cette chanson, écrite par Jean-Paul Sartre pour le personnage d'Inès dans Huis clos (1944), a été offerte par l'écrivain à Juliette Gréco au lendemain d'un dîner à la Cloche d'or (quartier Saint-Germain). Celle-ci, sur les conseils de Sartre, s'adresse à Joseph Kosma pour la musique. Elle l'interprétera pour son premier concert le 22 juin 1949 au Bœuf sur le Toit (rebaptisé L’œil de Bœuf pour sa réouverture), accompagnée par Jean Wiener. L'année suivante, le 4 juin 1950, Juliette Gréco remporte le Grand Prix de la Sacem pour son interprétation de « Je hais les dimanches » (paroles de Charles Aznavour; musique de Florence Véran).





Voir/écouter aussi :
- une biographie de Juliette Gréco sur le site de
RFI ;
- (sur Terres de femmes) 12 novembre 1946/
Juliette Gréco dans Victor ou les enfants au pouvoir ;
- (sur Terres de femmes) 8 mai 1947- 8 mai 1949/Miles Davis.
De Donna Lee à Juliette Gréco ;
- (sur Terres de femmes) 4 juin 1950/
Je hais les dimanches ;
- (sur YouTube) Sous le ciel de Paris. Ci-dessous :




- (sur YouTube) Déshabillez-moi. Ci-dessous :






Retour à l' index de l'éphéméride culturel
Retour à l' index des auteurs


TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1796067

Voici les sites qui parlent de 7 février 1927/Naissance de Juliette Gréco:

Commentaires

Je tombe par hasard sur ce blog... Très beau... et bien fait. Bravo.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier