« 11 février 1963 | Mort de Sylvia Plath | Accueil | Pierre Reverdy | Le bonheur des mots »

12 février 2006

Commentaires

Angèle,
très bel extrait de Michaux, merci pour ça
on ne mesure jamais bien ce qu'est un livre, et tout ce temps qu'on traverse dans le court moment d'une lecture.

amitiés

Jacques

Heureuse de voir que les Variations Goldberg sont l'extrait musical choisi pour aujourd'hui. C'est aussi le titre d'un excellent roman (comme tous les autres d'ailleurs) de Nancy Huston, l'une de mes auteures contemporaines préférées...
Bien amicalement,

Vous avez dit Nancy Huston, Pascale? Je n'ai pas lu Les Variations Goldberg, mais j'avais été passionnée par Professeurs de désespoir. Et je viens de dénicher dans ma bibliothèque Instruments des ténèbres. L'avez-vous lu ?

Eh bien me voilà bien marrie, comme disait je ne sais plus qui. Je croyais avoir TOUT lu de la talentueuse Nancy mais je ne connais pas Professeurs de désespoir, ça alors ! Instruments des ténèbres vaut bien sûr la lecture mais il m'a moins plu ; ceci n'est toutefois qu'une opinion personnelle, tout est objectivement bon et même plus que ça chez Nancy Huston. Je te conseille vivement (!) La Virevolte et surtout surtout L'Empreinte de l'ange, mon préféré. Je l'ai lu il y a longtemps et j'y pense encore, je suis toujours habitée par cet incroyable roman. Bonnes lectures !

Merci, Pascale, je retiens tes suggestions. Je pense que Nancy Huston est une belle pointure. J'ai très envie d'aller plus loin dans ma découverte de cette auteure qui est aussi une essayiste intéressante. J'avais été très impressionnée par la réflexion menée dans le fameux Professeurs de désespoir auquel je faisais allusion. Je vais noter Nancy sur mes tablettes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.