https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Giaco rue d'Alésia - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

septembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« 16 décembre 1989 | Mort de Silvana Mangano | Accueil | Kantika à Fontevraud »

Commentaires

RESPECTER (LA)LES LEGENDE(S) _________

Merci Yves pour cet hilarant chjami è rispondi - Henri Cartier-Bresson/Alberto Giacometti - !
J’ai tenté de l’illustrer à ma façon en juxtaposant, présomptueusement sans doute, un autoportrait du Maître (Copyright © Magnum, l’agence dont il est l’un des fondateurs) avec un cliché de mes soins à la fondation Maeght. ICI

Voici aussi quelques propos du plus grand photographe de tous les temps pour moi (je ne suis pas le seul à penser cela ! ) glanés sur le site de Fernand Domange.

"Martine regardait des antiquités. Moi, ces choses-là ne m'intéressent pas beaucoup. Alors, je me retourne et je vois les arbres, le coup de lumière sur l'eau, un canard. Voilà le résultat... Pas mal, non ? (...) Alberto [Giacometti] disait toujours qu'il faut faire le point, chaque jour, pour savoir où en est le travail. Bon, j'en suis là."

"Je veux que les légendes soient strictement des informations et non des remarques sentimentales ou d'une quelconque ironie. Je veux que ce soit de l'information franche, il y a assez d'éléments pour cela dans les pages que je vous envoie. (...) Laissons les photos parler d'elles mêmes et pour l'amour de Nadar ne laissons pas des gens assis derrière des bureaux rajouter ce qu'ils n'ont pas vu. Je fais une affaire personnelle du respect de ces légendes comme Capa le fit avec son reportage."

Amicizia
Guidu ____

Ecouter Jean-Louis Murat faire l’éloge de Henri Cartier-Bresson !

Amicizia
Guidu___

Ps: Sur Jean-Louis Murat

Très émouvant cet éloge, Guidu, merci !
On pourrait citer Joe Bousquet : "Notre regard enfin éveille ce qu'il voit".

Amicizia

Nadine

Je déteste les photographies d'Henri Cartier-Bresson par : Philippe De Jonckheere

Amicizia
Guidu___
Ps : TdF respecte tous les points de vue, surtout quand ils sont de belle expression …


Passant avec un ami, ce jour, dans ce quartier, j'aime à relire ce magnifique billet d'une voix un peu méconnue dans cette revue aimée. L'alliance d'or du webmestre et du poète qui écrit, jour après jour, ces billets si denses est tellement évidente, ici.
Quant à Cartier-Bresson, après avoir lu le livre de P. Assouline (Cartier-Bresson - L'oeil du siècle), j'ai eu envie de découvrir les créations de ce grand artiste. Un sacré voyage. Il faut voir réunies beaucoup de ses photos pour sentir sa signature, son regard, son métier.
(Cela m'arrive progressivement avec le photographe-créateur de TDF, Guidu Antonietti, dont je commence à "reconnaître" le travail)
Alors, cette photo de Giacometti sous la pluie, me renvoie à ce magnifique passage du livre de P.ASSOULINE qui semble les réunir tous les deux :
"Les photos de ces années-là sont parmi les plus libres que Cartier-Bresson ait prises. Libres de toute contrainte, libres de tout commande, libres de toute entrave, libres de tous regards critiques. Elles sont d'un flâneur, qui n'attend rien et que rien n'attend. Un tel détachement ...lui fait conférer à son petit appareil la suprême liberté de scruter la rumeur du monde en fouinant dans les gravats de l'inconscient..."
Cette liberté est devenue leur vérité et leur douleur...
Merci Yves. Vous faites un beau duo avec Angèle. Merci pour TDF

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.