https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Mazzeri, diptyque chamanique corse, II, 3 - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Marina Raccanelli | Campo du Ghetto nuovo | Accueil | Mazzeri, diptyque chamanique corse, II, 2 »

29 novembre 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'est vraiment un très beau texte, Angèle. J'avais envie que cela continue mais c'est vrai , j'oublie toujours qu'il y a une fin.

Flap ... l'oiseau se pose

Magnifique... ce texte nous plonge dans un univers bien particulier dont on ne ressort qu'avec difficulté. L'envoûtement s'opère tant par les mots que par les références. J'avoue être admiratif. Merci pour ce très bon moment de lecture.

busard

Envoûtante, cette histoire de Mazzeru où planent les mystères de toute une culture, de ce qui peut se dire et... de ce qui doit se savoir.
Moi qui n'ai jamais mis les pieds dans ton île, je viens d'en faire une mémorable visite, authentiquement dirigée par les pas de tes mots.
Bravo!

Myriade, busard, Edith, vous me bouleversez... Moi qui suis tellement dans le doute. J'ai voulu dans cette nouvelle "me délivrer" et "délivrer" aussi des personnes que j'aime et avec qui je suis en totale empathie. Oui, cette nouvelle est bien la mise au jour de lointains échos... mais c'est aussi un pacte de fidélité, de sens et de sang avec la culture qui m'habite. Je craignais de ne pouvoir partager tout cela, compte tenu de tous les "clichés" qui courent sur la Corse et sur sa culture. Vos réponses viennent me prouver le contraire. Merci à vous... du fond du coeur. Grâce à vous, je me sens moins seule.

Mystérieuse, touchante, troublante, angoissante, mais aussi fascinante, passionnante - c'est ça, la Corse!
Je vous embrasse, Lola et Giudice!

Pas mal, pas mal !! J'ai tout lu, j'y étais, j'ai tout vu. Merci Angèle.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.