« 12 octobre 1931 | Création par Rachmaninov des Variations sur un thème de Corelli | Accueil | 13 octobre 1869 | Mort de Sainte-Beuve »

12 octobre 2005

Commentaires

Comme le relève Dorothy Carrington, il s'en est fallu de peu que Flaubert nous gratifie d'une épopée sur Sampiero Corso. Il aurait suffi que son ami (procureur de Bastia) soit moins négligent et réponde aux demandes de renseignements de l'écrivain. La Corse aurait eu le "monument" littéraire qui manque à son histoire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.