« Raymond Queneau | Le songe végétal | Accueil | 27 octobre 1900 | Isabelle Eberhardt, Écrits sur le sable »

26 octobre 2005

Commentaires

Depuis quelques jours, j'apprends à connaître votre site et en explore les coins et recoins. Je suis séduite par sa richesse et sa variété, de loin ce que j'ai vu de mieux dans le genre récemment (aucune supériorité de ma part dans ce commentaire puisque je suis novice en la matière). Les photos et les textes de Belles Belles Belles sont magnifiques ; j'aime bien aussi "instables" et "statuaires" mais devrais y passer encore du temps pour mieux les connaître. Je poursuis donc mon voyage à petits pas en m'arrêtant pour me désaltérer aux sources variées qui s'offrent à ma soif de connaissance. Comme une éponge, j'absorbe lentement, très lentement, je m'imprègne et je laisse le temps faire son travail, qui me verra normalement au bout de quelque temps vous inonder de mes commentaires. Comme un chat aussi, je renifle, curieuse, un peu circonspecte sûrement, je me familiarise avant de m'intaller dans le confort de votre site si douillet, si chaleureux.
A bientôt donc !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.