https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Antonella Anedda | octobre, nuit - Terres de Femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
- MAZZERI - diptyque chamanique corse, I et II
Martinecros(1)(1)
Dans le jardin des simples, Angèle Paoli, peintures: de Martine Cros, détails d'une huile sur toile 100x80 cm
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
-LES PLANCHES COURBES- Yves Bonnefoy, lecture par Angèle Paoli
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« 19 octobre 1984 | Mort de Henri Michaux | Accueil | 20 octobre 1980 | Inauguration du Mois de la photographie à Paris »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

madeinfranca

ma chère, d'abord je dois te remercier car, souvent, tu rafraichis ma mémoire en donnant accueil - et soins délicats - à des auteurs que j'aime...
C'est le cas d'Antonella Anedda par exemple...

ton blog, *ta "insula"
est délimitée
par les odeurs
du vert-maquis mediterranéen,
les rumeurs du bleu-notre mer,
du fresque-blanc des nuages...
néanmoins elle est ouverte
à tous les bruits naturels, humains, artistiques.
bisous

*dans ce cas, "ta" je l'entends plus euphonique. Peux-tu pardonner cette licence?

Yves

Le dimanche 29 janvier, à 16h00, dans le cadre du festival « Temps de paroles »
« Tant d'inconnu/dans ce corps/reconnu » (Andrée Chedid) - qui se tiendra en Côte-d’Or du 12 janvier au 12 février 2006 -, Antonella Anedda lira et fera lire quelques-uns de ses poèmes (Chambre du poète du salon Bouhier de l'Hôtel de Vogüé, 8, rue de la Chouette, Dijon). [programme du festival en format PDF où l'on peut lire le poème « Paesaggio », traduit par Jean-Baptiste Para. Ci-dessous ]


Paesaggio

Mi avvicinai a un ramo carico di neve
dove uno dei corvi piegava sotto le zampe il legno.
Diventai quel dondolio di grigio e nero
e quel diverso verde ( misto di salvia e gelo)
che avanzava con un tocco di livore sulle nubi.

Vidi me stessa dentro quel purgatorio.
Tutto era paesaggio. La rabbia : un tumulo
l'incertezza - a mucchi : una collina.
Il disamore : alberi con ombre intirizzite.

“Osserva”, disse l'ombra nel cespuglio più vicino :
“la nebbia inghiotte il tuo dolore.
Impara nel tuo spazio mortale
imparando si sfiora il paradiso.”

Sì, risposi e la luce diminuì l'ira del mattino
divise il mio corpo dal rancore
impose alle ombre di tacere
e un tagliente azzurro prese - era già paradiso?
il posto del paesaggio, della prima persona.


Paysage

Je m'approchai d'une branche couverte de neige
que l'un des corbeaux faisait ployer sous ses pattes.
Je devins ce balancement de gris et de noir
et ce vert différent (mélange de sauge et de gel)
qui s'attardait avec une pointe de rancœur sur les nuages.

Je me suis vue moi-même au sein de ce purgatoire.
Tout était paysage. La fureur : un tumulus
l'incertitude - par monceaux : une colline.
Le désamour : des arbres aux ombres transies.

Dans le buisson le plus proche une ombre s'adressa à moi :
« Vois, me dit-elle, le brouillard avale ta douleur.
Il te faut apprendre en ton espace mortel
en apprenant on effleure le paradis. »

Oui, répondis-je, et la lumière atténua la violence du matin
elle sépara mon corps du ressentiment
et ordonna aux ombres de se taire.
Alors un azur coupant - était-ce déjà le paradis ? -
prit la place du paysage, de la première personne.


Agenda culturel de TdF


Dans le dernier numéro de la revue semestrielle d'art et de littérature Rehauts * (n° 20, automne-hiver 2007, pp. 44-51) figurent plusieurs poèmes de Antonella Anedda extraits de Dal balcone del corpo (Mondadori, 2007) et traduits par Jean-Baptiste Para. Dans la note bio-bibliographique qui lui est consacrée, Jean-Baptiste Para ajoute : "Antonella Anedda a dit que la poésie était la réalité même de sa vie : « une racine, et parfois une lame ». Une racine qui la relie à la totalité de la terre et du cosmos, aux vivants et aux morts, à la parole même de ce qui semble ne pas avoir de voix. Et une lame qui ouvre au monde, désigne une blessure, mais devient aussi l'emblème du tranchant de la poésie."

* 105, rue Mouffetard
75005 Paris
tél. : 01 43 36 81 03

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.
À PARAITRE
À PARAITRE en MARS 2024
Voix sous les voix(1)
À PARAITRE en MAI 2024

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

AUTEURES
250 portraits d'auteures par Guidu et Angèle
Poésie d'un jour
Parcourir de nombreuses POÉSIE D'UN JOUR
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?
MINOTAURE
« Quand le Minotaure rit » par Sabine Huynh
Taureau picasso
Autour de «La Minautore » au centre culturel - Una Volta -
IMGP1718
La poésie d’Angèle Paoli : "Une esthétique de la trame" suivant Muriel Stuckel
NONZA C
- Terres de Femmes - suivant la Pierre et le Sel 
CANARI IN VERANU(1)
- Terres de Femmes - suivant Recours au Poème
BIBLIOTHEQUE
-Terres de Femmes- suivant Attilio Iannello et Silvia Pio

mars 2024

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
OURS TDF
OURS de TdF
Téléchargement
LE MAGAZINE QUI MET L'ACCENT SUR LA CULTURE

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc





Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES