https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 4 octobre 17** | Les Liaisons dangereuses - Terres de Femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
VOIX SOUS LES VOIX
Voix sous les voix
MONT VENTOUX
Mont Ventoux
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
- MAZZERI - diptyque chamanique corse, I et II
Martinecros(1)(1)
Dans le jardin des simples, Angèle Paoli, peintures: de Martine Cros, détails d'une huile sur toile 100x80 cm
Autofictions
Clairs de terres Autofictions Angèle Paoli
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
-LES PLANCHES COURBES- Yves Bonnefoy, lecture par Angèle Paoli
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« José Agustín Goytisolo/Palabras para Julia | Accueil | Jacques Roubaud | Battement »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Guidu

Chère Angèle, ce passage de Choderlos de Laclos m’a donné envie de vous proposer ce

RENDEZ-VOUS DE L'IMPOSSIBLE__________
En forme de Soliloque de l’amertume, comme un masque de dépit amoureux !
Ah ! les affres de l’amour…

"Si tu t'inventes d'aussi radieuses chimères sur toi-même, c'est peut-être pour te griser d'un manque au présent. Comment combler ce gouffre de rêves Renaissance, alors qu'il n'est que contrefait. Le pire, c'est qu'en te penchant peut-être trop longtemps, tu y découvriras un miroir où tu ne te reconnaîtras guère. Il ne renvoie que des images vieillies, car la distance qui nous sépare de lui calque pleinement le temps présent, celui qui nous dépossède tant sa course en tourbillonnant se pare d'inoubliable."

Voilà ce que le voile dont vous vous drapez m'a dit au bout de l'impasse où je vous attendais !
Reviendrez-vous ?

Amicizia
Guidu _________

PS : ICI


myriade

Pour information, Christiane Baroche a écrit un roman-prolongement à celui de Laclos. Son livre s'intitule L'Hiver de beauté. Souvenez-vous, à la fin de son livre, Laclos lance la Merteuil sur les routes du Nord avec la variole et la perte d'un œil. Comment l'indomptable Merteuil a t-elle pu reconstruire sa vie ?

Angèle

Curieuse réponse, mon cher chevalier et tendre ami, que celle que vous me faites à propos de la lettre de Madame de Merteuil ! Que dois-je penser de la réflexion à laquelle vous vous livrez sur les effets miroirs et sur les jeux déformants qu’ils engendrent ? Voyons un peu, dites-moi, ce qui, dans cette lettre de Madame de Merteuil à Cécile Volanges, vous inspire de tels propos sur les jeux de reflets dont je serais, selon vous, l’instigatrice. Ainsi que de mes « radieuses chimères » ? Êtes-vous sûr de ne vous être pas trompé d’interlocutrice ? Êtes-vous sûr que votre cocher n’a pas subtilisé un message à un autre ou de n’avoir pas interverti le nom de vos aimantes destinataires ?

Je ne vois rien, quant à moi, dans les gronderies de Madame de Merteuil, qui évoque ce dont vous semblez me faire reproche. Je ne vois, dans ce discours superbement ciselé, que fine raillerie et ironie savamment filée, en réponse à la naïveté et aux caprices amoureux de Cécile. Il faut dire que la jeune demoiselle n’en est encore qu’aux prémices de l’amour et qu’elle a bien des leçons à prendre avant que de se perdre par elle-même dans les roueries du sentiment.

Enfin, chère Myriade, pour ce qui est de Madame de Merteuil et de la terrible condition où son brillant maître a voulu la jeter, aux termes de ses ambitions libertines, je ne connais point de sort plus terrible que de l’avoir ainsi défigurée. Qu’elle finisse parmi la racaille des tripots ou cloîtrée au fin fond d’un couvent de province, m’importe au final assez peu. Ce qui fait la supériorité des Liaisons dangereuses, c’est le style de son auteur, un style éblouissant, à nul autre pareil et jamais égalé depuis.

Je regrette toutefois que Choderlos de Laclos ait choisi de clore les péripéties sentimentales de son chef-d’œuvre par une pirouette, moralisatrice à souhait. Comprenons-le. Il fallait bien, le pauvre, qu’il se fasse pardonner les licences libertines auxquelles il avait assujetti ses personnages. Il faut croire aussi qu’il avait abouti à une impasse dont il s’était constitué le prisonnier le plus galant, mais aussi le plus talentueux.

double je

Chère Angèle,

Je te conseille un livre qui reprend le fil des Liaisons dangereuses en s'adressant par lettres à la Marquise de Merteuil et qui pose les questions :
Qu'est-ce que l'amour? Qu'est-ce que la trahison ? Et surtout qu'est-ce que la liberté d'une femme, sous l'ancien Régime comme de nos jours...

Hella S. Haasse, Une liaison dangereuse : lettres de La Haye, éditions du Seuil, 1995.

Je t'embrasse
à demain

Yves

"double jeu", je me souviens que tu m'as parlé d'Hella Haasse en Corse. Je t'ai répondu avoir lu l'ouvrage consacré à Bomarzo. Il me semble qu'Une liaison dangereuse est épuisé, mais il en reste quelques exemplaires chez chapitre.com. Je fais un lien sur un article paru dans Lire.

double je

Bonjour Yves,

Je me souviens de cette conversation sur la terrasse, souvenir d'une belle journée. Je voulais te dire que dans la collection "Points "du Seuil on peut trouver le livre.

Bonne journée
Elisanne

myriade

J'avoue avoir eu un moment de flottement. Qui me répondait ? Angèle ou Madame de Merteuil ?

Angèle

Tu me fais sourire, Myriade..., et même rire. Tu as deviné que le XVIIIe siècle est mon siècle de prédilection. Je vais te confier un secret. La marquise est le surnom que m'a toujours donné la talentueuse Eli (Du coq à l'âne), par référence à la Merteuil évidemment, Eli étant une lectrice fervente et fiévreuse des Liaisons dangereuses. Ceci dit, soyons modeste, je ne suis, hélas, ni la Merteuil, ni Laclos. Je n'ai ni les qualités d'écriture de Laclos ni la dimension de la marquise. Mais il me plaît, à mes heures, de me frotter à l'un et à l'autre.

Je t'embrasse,
Angèle

Angèle

Merci, belle Elisanne, pour ces précisions bibliographiques. Je me demande bien pourquoi on parle si peu - en France - de la Néerlandaise Hella Haasse. Je vais essayer de me procurer l'ouvrage.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

MASQUE-VENISE-1
Index Littérature et Poésies Italiennes
AUTEURES
250 portraits d'auteures par Guidu et Angèle
Poésie d'un jour
Parcourir de nombreuses POÉSIE D'UN JOUR
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
MINOTAURE
« Quand le Minotaure rit » par Sabine Huynh
Taureau picasso
Autour de «La Minautore » au centre culturel - Una Volta -
IMGP1718
La poésie d’Angèle Paoli : "Une esthétique de la trame" suivant Muriel Stuckel
NONZA C
- Terres de Femmes - suivant la Pierre et le Sel 
CANARI IN VERANU(1)
- Terres de Femmes - suivant Recours au Poème
BIBLIOTHEQUE
-Terres de Femmes- suivant Attilio Iannello et Silvia Pio
Collage(1)(1)
- Insurrection poétique?- Interview PDF Angèle Paoli Revue Secousse
PAUSE ESTIVALE
G.AdC-Angèle Paoli suivant la Revue Robba
ACCOUDÉE
-Terres de Femmes- sur Facebook

juillet 2024

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
OURS TDF
OURS de TdF
Téléchargement
LE MAGAZINE QUI MET L'ACCENT SUR LA CULTURE

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc





Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES