https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup zinzì - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
Mazzeri
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu

« Julian Searle Page et le Mulinu di Pendente | Accueil | José Ángel Valente/SUR le seuil »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Nortine

Une carte souvenir du temps jadis -au doux balancement de vos mots- je me remémore avec plaisir un instant du passé qui n'est pas mien

chrysalide

Marée montante, le corps enveloppé de chaleur se détend, des portes s'ouvrent, les souvenirs émergent, refluent pour revenir à la source et les sens se souviennent, le corps retrouve (redécouvre) ses marques, ses repères, la douceur des racines, d'une femme qui alors (peut-être) ouvrait ses bras à l'enfant et portait en elle toute cette chaleur, les couleurs et les odeurs d'une terre. Empreinte en soi. Terre incarnée.

Ton texte est superbe Angèle, plus qu'une carte postale, car il fait appel à tous les sens.

Déborah

Où donc avez-vous passé votre vie, pour nous le redire de cette manière-là, Angèle ?

Lecture transversale comme on dit ; je dois vous quitter pour m'occuper un peu.

A très bientôt, chère Angèle.

Angèle Paoli


Je ne sais, ma chère Deborah, je dois avoir un dixième sens, qui ressurgit parfois au hasard des effluves du vent qui passe. Cela m'écorche un peu, s'émousse sur la peau puis retourne au fond des entrailles.
Plus prosaïquement, lorsque je vois des oursins aux étals des écaillers parisiens, je ne résiste pas. Mais leur saveur est loin d'égaler celle de l'enfance lointaine, rêvée et à jamais perdue.


frederique

Bonjour Angèle,

.. et peut-être savez-vous que l'oursin renferme la lampe d'Aristote
frederique

Angèle Paoli


Une bien jolie expression pour nommer l'appareil buccal de l'oursin. J'aimerais vraiment en savoir davantage sur cette "lampe d'Aristote". Je veux dire par là que ce qui m'intéresse, c'est le pourquoi de cette périphrase : à quand remonte-t-elle? Quel lien unit cette partie de l'oursin à Aristote ? Peut-être pourrez-vous éclairer ma lanterne, Frédérique! Ma curiosité littéraire en est titillée.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse, by Guidu
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte, by Guidu
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer - dit par Guidu

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG

ISSN 2550-9977

1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?




Retour à l'accueil