https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Louis-René des Forêts | Une voix venue d’ailleurs - Terres de Femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
- MAZZERI - diptyque chamanique corse, I et II
Martinecros(1)(1)
Dans le jardin des simples, Angèle Paoli, peintures: de Martine Cros, détails d'une huile sur toile 100x80 cm
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
-LES PLANCHES COURBES- Yves Bonnefoy, lecture par Angèle Paoli
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« Salge | Accueil | Orgue et musique baroque dans les églises de Corse »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nobody

Bonjour Angèle,

Ce qui me plaît dans votre blog (oui, je viens chaque jour... en silence), c'est que je trouve souvent un extrait d'oeuvre d'un auteur que j'aime : Rilke, Char, Cixous, Bonnefoy, Jaccottet, Colette... et tant d'autres !

Entrer chez vous, c'est un peu comme aller dans une maison amie où tous les invités sont nos familiers.
Je vous en remercie.

Je ne peux pas vous inviter chez moi, j'écris moi aussi, mais je n'ai pas de blog. Je fais cela "à l'ancienne" : publications dans les revues papier, rencontres avec des écrivains de notre association et publication chez un éditeur non-virtuel, dernièrement.

A bientôt, peut-être...

Angèle Paoli

Bonjour Nobody. Tu peux me tutoyer, tu sais, comme tu l'as fait pour le premier de tes commentaires (fin juin) sur Terres de femmes. Je suis très touchée de tes visites silencieuses, mais fidèles. Très heureuse aussi de partager avec toi les mots que j'aime et qui me parlent. Ne t'inquiète pas de mon silence dans les jours qui viennent. Je prends le maquis jeudi prochain pour une région de Corse si retirée qu'aucune liaison Internet ne me sera possible. Je serai de retour dans mon village du Cap à la fin août.

nobody

Merci Angèle ! Je tutoie spontanément, puis... j'hésite...

Je pars fin août, non pas pour le maquis mais pour une région de silence où ni radio, télé ou Internet n'ont leur place.

Retour 2e semaine de septembre.
Bon séjour dans le maquis !

M.P.

POUR MEMOIRE...

Des voix éteintes... (20/01/2003)

Il est parfois intéressant de consulter les commentaires de lectures de ceux qui écrivent ou ont écrit. Ici une voix aujourd'hui éteinte parle entre autres choses de plusieurs autres voix elles aussi éteintes, et pourtant ça ne prend pas une ride, tant la question que l'écriture pose à chacun reste d'actualité... De quel "oracle" intime et très ordinaire s'agit-il pour Foucault, Des Forêts, Char, Platon... et aussi pour le tagueur inconnu de la grotte de Lascaux ? Pour découvrir cela, il n'est qu'un seul moyen : ouvrir Une voix venue d'ailleurs (Maurice Blanchot, Gallimard) ! Osez donc entre deux rendez-vous, ou à la pause café, vous croiserez des figures de la littérature et des pensées vivantes...

Angèle Paoli

Pour mémoire (26.02.2003)

"Quand la parole emprunte à l'oracle sa voix où ne parle rien d'actuel, mais qui force celui qui l'écoute à s'arracher à son présent pour en venir à lui-même comme à ce qui n'est pas encore, cette parole est souvent intolérante, d'une violence hautaine qui, dans sa rigueur et par sa sentence indiscutable, nous enlève à nous-mêmes en nous ignorant.[...]

C'est la chance du poème que de pouvoir échapper à l'intolérance prophétique [...]"

Maurice Blanchot,"la Bête de Lascaux" in Une voix venue d'ailleurs, Folio Essais, 2002, page 62.

M.P.

Pour tenter de dissoudre "le bleu violent de la vie", ce poème d'Anne-Lise Blanchard :

"J'ai souvenir d'autres chambres. Chambres encloses sur elles-mêmes, chambres à mi-jour, chambres imaginées par des jeunes filles aux cheveux de neige.

Ajourées de dentelles et silencieuses. Un soupçon de violette nous transporte dans un jardin ombreux où s'alanguissent dans l'attente des chaises-longues aux couleurs passées. Un claquement d'éventail, la discordance obsédante des bourdonnements au-dessus des grappes de lilas.

Douces comme les ventres des chats, ornées du rond dépouillement de la lumière, d'autres nous convient à partager le calice velouté des confidences.
[...]
Ainsi chaque matin le ciel est lavé de ses blessures quand les fenêtres s'ouvrent sur un plain-chant.

Les pieds soulevés par un vent de passage rejoignent les trilles qui le balaient.

Embarquement allègre sous la houle violente des générations. Poursuivre les effluves de braise.

Anne-Lise Blanchard, Le Bleu violent de la vie, Poème, Orage-Lagune-Express, décembre 2004, pp. 23 et 25.

ludecrit

Coucou Angèle,

De retour de mon escapade toute ma tendresse et un grand "à bientôt" sur tes terres... bisous

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.
À PARAITRE
À PARAITRE en MARS 2024
Voix sous les voix(1)
À PARAITRE en MAI 2024

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

AUTEURES
250 portraits d'auteures par Guidu et Angèle
Poésie d'un jour
Parcourir de nombreuses POÉSIE D'UN JOUR
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?
MINOTAURE
« Quand le Minotaure rit » par Sabine Huynh
Taureau picasso
Autour de «La Minautore » au centre culturel - Una Volta -
IMGP1718
La poésie d’Angèle Paoli : "Une esthétique de la trame" suivant Muriel Stuckel
NONZA C
- Terres de Femmes - suivant la Pierre et le Sel 
CANARI IN VERANU(1)
- Terres de Femmes - suivant Recours au Poème
BIBLIOTHEQUE
-Terres de Femmes- suivant Attilio Iannello et Silvia Pio

mars 2024

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
OURS TDF
OURS de TdF
Téléchargement
LE MAGAZINE QUI MET L'ACCENT SUR LA CULTURE

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc





Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES