« Assises au bord du fleuve | Accueil | Salge »

11 août 2005

Commentaires

Armarsi con le foglie del sogno è operazione d'alta magia per irrinunciabili trasfigurazioni.

Soleil en croix blancheur défaite
La cendre se glissa jusque sous les paupières
L'ombre fut rose grise presque rouge
La nuit qui connaissait la gravité des noirs
Et le sens inversé des couleurs
La nuit se fit nudité puis silence

Qui ne s'est regardé
Au linge noir des véroniques d'ombre
Qui ne s'est tu
Pour entendre brûler son âme.

Jeanne Bessiere, Migrations, Editions Caractères, 1970

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.