« Envolées de vents | Accueil | Fabio Pusterla | [Entre-deux] »

29 juillet 2005

Commentaires

et, elle revoit les champs, les tracteurs qui peinaient sur les terres arides et accidentelles de son village corrézien, et, elle se revoit une houe à la main entre les sillons des légumes ou du tabac, et elle entend encore le bruit de la terre qui se fend sous l'impact de la houe et elle se souvient..
Clem

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.