« Jean Grosjean | Heureuse la nuit | Accueil | 'Round Midnight »

14 juillet 2005

Commentaires

oui la vérité guérit l'âme, elle apaise,
et je dirai qu'il y a des gens qui pensent la détenir la vérité et qui, au nom de la vérité, accablent les autres,
mais celui qui est en quête de la vérité saura la reconnaître, c'est toujours celle qui guérit.
clem

De ma terre à moi sans contradiction, une petite discussion en forme de coucou vers ta terre à toi , chère Angèle avec toute ma tendresse et le coeur réjoui par une musique si chaleureuse...
Je t'embrasse
Elisanne

Merci Angèle pour ce passage de Montaigne!
Contredire... comme dire différemment, mais tout contre. "Contra-diction" met en scène un mouvement qui oblige à la rencontre. Choc, parfois, qui sépare. Mais aussi "diction", la "dictio" de la rhétorique. "Contre-dire" cache deux "actes de dire", deux "parlures" comme on dit par ici. En ce sens, la phrase de Sénèque pourrait aussi se lire: Il ne peut y avoir de contradiction sans discussion"!
À bientôt. C'est toujours un plaisir de vous lire.
La Juvéniste

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.