https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Hilla Rebay, la «Baronne» - Terres de Femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
VOIX SOUS LES VOIX
Voix sous les voix
MONT VENTOUX
Mont Ventoux
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
- MAZZERI - diptyque chamanique corse, I et II
Martinecros(1)(1)
Dans le jardin des simples, Angèle Paoli, peintures: de Martine Cros, détails d'une huile sur toile 100x80 cm
Autofictions
Clairs de terres Autofictions Angèle Paoli
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
-LES PLANCHES COURBES- Yves Bonnefoy, lecture par Angèle Paoli
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« 13 juin 1911/Création de Petrouchka d’Igor Stravinski | Accueil | La pensée de midi »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Yves

Depuis l'inauguration du Guggenheim à spirale de la Cinquième Avenue, les musées de la fondation ont beaucoup essaimé. Le plus envoutant à mes yeux (sur le plan architectural du moins) étant celui de Bilbao, édifié par Frank Gehry et inauguré en octobre 1997. Hélas, le projet de troisième Guggenheim de New York, confié également à Gehry, et qui devait voir le jour en 2006, semble avoir été repoussé aux calendes grecques.

Guidu

Merci Marielle pour cet article que vous concluez ainsi : " La création de l'un des plus célèbres bâtiments de New York et de l’un des plus beaux et des plus riches musées du monde." Ce bâtiment est dû à Frank Lloyd Wright. Vous l’avez dit aussi !
Et j’en profite pour vous proposer de lire : - La fin du grand rêve américain - un article qui voudrait dire que depuis que le ciel de New York s’est obscurci le soir d’un 11 septembre de 2001 comme en une Odyssée du même nom, le mythe que l’Androïde est sensé incarner (l’utopie qu’il prospecte) pourrait bien être dans cette réinvention perpétuelle de l’image de l’Homme. Elle est un des indices les moins équivoques de l’humanité justement. La ville est son paysage intelligible.(Sa forme et sa non-forme. Vous aurez compris qu'à la ville américaine je préfère la ville européenne, italienne plus particulièrement ! )
C’est ainsi que Frank Gehry au changement de millénaire vient d’y annoncer à Frank Lloyd Wright : la fin du Grand Rêve Américain !
Cela a l’air obscur et affaire de spécialistes ( Je suis Architecte, vous le savez... ), il n'en est rien. Cela concerne les lecteurs de Terres de femmes, ils sont humanistes, amateurs d’Art et de littérature. Enfin je crois ! En plus cet article est illustré !
Vous pourrez le consulter sur : aRoots


Amicizia
Guidu_________

hecate

Si je partage en partie et en totale béotienne votre préférence pour les villes du vieux continent, il en est deux au moins (pour ce que je connais en tous cas) qui aux Etats UNis, ont un charme, une fantaisie et une personnalité hors du commun
- San Francisco et ses perspectives incroyables, ses couleurs lumineuses, ses incomparables brumes et ce son si particulier, une sorte de chuintement, de souffle qui accompagne les vagabonds.
- La Nouvelle Orléans, son mélange, ses odeurs sucrées, lourdes, fétides les jours de grandes chaleurs (jasmin et pourriture) . Cette ville tient de la légende, du monde parallèle, ses vieilles maisons coloniales, ses quartiers branlants, sa rencontre avec le fleuve. Et toujours la musique, là le souffle devient râle d'extase et de mort.

Une indécrottable romantique ;-)


Juste en passant, c'est un matin que le ciel est devenu noir, d'ailleurs le contraste avec le bleu matinal qui semblait si pur était hallucinant.

Marielle

Merci Guidu pour les références!
Vous parlez de la forme et la non-forme d'une ville. C'est peut-être ce qui me fait aimer à ce point New York, en plus du fait qu'une partie de ma famille y demeure. Ce côté très rigoureux dans l'agencement des rues de Manhattan et puis cet étalement qui engloutit toute forme travaillée dès que l'on s'étend vers le nord. Enchevêtrement de bâtiments dont certains rivalisent de beauté par leur taille, leur forme ou leur brillance. Ville hétéroclite et étonnante caractérisée par une déshumanisation architecturale, qui n'est pas un mal en soi, mais un retour à mes yeux d'une certaine individualité des bâtiments et j'aime beaucoup cela. Chaque immeuble vit pour lui-même, par lui-même, se fondant dans la masse du paysage new-yorkais tout en gardant son indépendance sacrée.
Le Guggenheim en est un des plus beaux exemples.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

MASQUE-VENISE-1
Index Littérature et Poésies Italiennes
AUTEURES
250 portraits d'auteures par Guidu et Angèle
Poésie d'un jour
Parcourir de nombreuses POÉSIE D'UN JOUR
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
MINOTAURE
« Quand le Minotaure rit » par Sabine Huynh
Taureau picasso
Autour de «La Minautore » au centre culturel - Una Volta -
IMGP1718
La poésie d’Angèle Paoli : "Une esthétique de la trame" suivant Muriel Stuckel
NONZA C
- Terres de Femmes - suivant la Pierre et le Sel 
CANARI IN VERANU(1)
- Terres de Femmes - suivant Recours au Poème
BIBLIOTHEQUE
-Terres de Femmes- suivant Attilio Iannello et Silvia Pio
Collage(1)(1)
- Insurrection poétique?- Interview PDF Angèle Paoli Revue Secousse
PAUSE ESTIVALE
G.AdC-Angèle Paoli suivant la Revue Robba
ACCOUDÉE
-Terres de Femmes- sur Facebook

juillet 2024

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
OURS TDF
OURS de TdF
Téléchargement
LE MAGAZINE QUI MET L'ACCENT SUR LA CULTURE

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc





Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES