« 17 juin 1915 | Publication de la Case d’Armons d’Apollinaire | Accueil | Henri Meschonnic | Un visage »

17 juin 2005

Commentaires

Quel beau programme et le thème retenu cette année
"l'amour" avec l'atelier "la nuit remue" donne envie de participer à ce festival.

Je n'ai plus besoin de dire combien je suis sensible aux mots de Françoise Lefèvre quant à Sabine Bourgois, j'attends l'envoi de son livre qui est différé pour l'instant.

Joli blog que le vôtre... Bel hommage à la poésie, à la femme... et à votre île dont je connais bien quelques recoins..
Mademoiselle C.

Je m'absente du blog pour un long-très-momentanément ( voir chronique "dernières nouvelles des Mondes Absents.)
Et vous adresse le plus chaleureusement possible mes

bises maritimes et beaux embruns
dB

Merci de ces bises maritimes, cher dB. Oui, je savais. J'avais ouvert la boîte de Pandore. Et je suis triste. Je sais que la route apparemment choisie est hors-temps. Elle n'est ni longue, ni momentanée... Mettez-vous à l'abri, cher Ulysse, des sortilèges et vaticinations pythiques. Quand bien même la pythie aurait le visage de Calypso et ses promesses un goût de miel. Que, pour vous, la quête de l'ailleurs puisse se superposer au bonheur de l'instant ! Un chemin que je n'ai pas encore trouvé, malgré tous les bons conseils prodigués, dans une apparente et utopique générosité. N'oubliez pas d'être vous-même généreux avec vous-même et par vous-même.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.