https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Le bleu est par-dessus les toits - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Natalie Clifford Barney | C’était, je me rappelle… | Accueil | Love Train »

Commentaires


Je voulais vous remercier de cette délicate attention qui me touche.
Souvent les mots sont vains, il ne m'en reste qu'un pour vous dire tout ce que j'éprouve en lisant ce poème... Merci !

Elisanne

le pseudo est en fait ludique écriture mais souvent les mots vont plus loin et de ludiques deviennent "JE"
Bonne soirée à vous

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.