https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Julia Kristeva | Au risque de la pensée - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« 24 février 1979/Création à l’Opéra de Paris de la version intégrale de Lulu | Accueil | Feux de jardins »

24 février 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Saviez-vous que Julia Kristeva avait aussi son blog ? Dommage qu'il soit aussi peu personnel et ressemble plus à un blog "géré par son éditeur", c'est-à-dire à une carte de visite un peu "développée". Sans aucune possibilité de commentaire. Sans doute n'a-t-elle pas encore eu le temps de "se jeter au feu" ? Mais pourquoi avoir choisi la forme du blog (qui, par définition, est ouvert aux autres) et non pas la forme du site traditionnel ? Le webmestre de sa maison d'édition ne sait-il pas que les commentaires peuvent être modérés ? Et que le risque d'insanités ou d'insultes mises au grand jour est ainsi quasi nul ?

Ce vendredi 2 décembre, Arte propose une série de documentaires consacrés à des femmes qui ont réussi à placer leur féminité au centre de leur oeuvre. Sous le titre Dialogues de femmes, le téléspectateur pourra pénétrer l'intimité de Agnès Varda, George Sand, Colette, Catherine Breillat ou encore Jeanne Labrune.

A 23h25, un beau portrait de Julia Kristeva ("Julia Kristeva, étrange étrangère"), qui démontre avec sensibilité et habileté comment on peut être autonome des hommes, dans sa vie et dans sa carrière, tout en ne s'opposant pas à eux pour autant.

Etonnante femme, en effet que Julia Kristeva, le titre du documentaire me semble adapté à sa personnalité multi-facettes, vagabonde dans l'âme, passant d'une langue à l'autre, d'un territoire à un autre en donnant toujours l'impression d'être chez elle sans pourtant jamais y être vraiment.


Je réponds ici à la question de certain(e)s lecteurs/lectrices : le blog de Julia Kristeva est devenu un site officiel. Qu'importe. C'est toujours un site d'auteur géré par son éditeur.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.