« 26 février 1901 | Lettre de Lou Andreas-Salomé à Rainer Maria Rilke | Accueil | Gaspara Stampa | O beata e dolcissima novella »

27 février 2005

Commentaires

Une petite info pour les nostalgiques de Catherine Ribeiro. Elle a son site et revient sur scène. Elle chante à Charleville-Mézières le 7 octobre et à Valenciennes le 18 novembre.
Je cite :
"Il me faut défier la médiocrité ambiante par l'étonnement et la stupeur.
Défier le temps qui passe et rompre le silence par des éclats de rire et des jeux de lumière. Et puis vivre, vivre encore car rien ne m'obsède plus que la vie. Vivre afin que le soleil se lève dans ma poitrine; que la brûlure me rende téméraire..."
Je croirais entendre Angèle...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.