https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Rhétorique du triangle - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
Mazzeri
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu

« Antoine Emaz | [Le faiseur] | Accueil | Taire de femmes, « taires » immémoriaux »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

M.P.

FABULEUSE... NEBULEUSE... TRIANGULEUSE... Echappée Belle...

Perte Sèche de Voie Lactée
sous les Crimes blancs de Cronos
S'il vous plaît...
Ne changez pas l'eau du Cosmos
Changez DONC d'étoile

Je t'explique en chansons :
Mon terroir à la Julos Beaucarne
C'est surtout celui-ci des Galaxies
Terrestres... sinon ? Rien !

"Elle avait pris dans
son armoire à seins
une paire de seins du Dimanche...
Lui... etc "

Ton terroir à la Bashung
C'est surtout celui des Continents
à la Dérive... sinon ? Tout !

"Un jour j'irai vers l'irréel
tester le matériel
voir à quoi
s'adonne
la madone

Un jour j'irai vers une ombrelle
y seras-tu ?
y seras-tu ?
y seras-tu ?"

Alain BASHUNG/ Album L'IMPRUDENCE

Guidu

___"Lascia andare"___

par la si belle et si magique florentine Irene Grandi :

" È incontrollabile, imprevedibile
ma così labile, leggero come nuvole

In mezzo alle pagine
di questo mio libro ci sei tu
davvero difficile
lasciare i ricordi andare giù
quasi sicuramente
tu mi dirai di no
ti chiedo solo un istante, ancora un po'

Lasciala andare come va
come deve andare
è come una cometa che sa già
dove illuminare

Sarà l'abitudine
sarà che ogni giorno eri con me
indimenticabile
ancora mi vieni in mente
così incessantemente
come una goccia che
cade leggera ma scava dentro me

Lasciala andare come va
come deve andare
è una cometa che sa già
dove illuminare

È incontrollabile, imprevedibile
troppo indelebile nelle mie molecole
è così stabile, irriducibile
ma così labile leggero come nuvole "
__________________

Voir et écouter Irene Grandi chanter "Lascia andare"

Amicizia
Guidu __________


Angèle

J'ai troqué mon tilleul pour ma cave, mon "pisolino" pour mes messages, et je navigue de Leopold Weiss à Irene Grandi que j'ai réussi à ouvrir et à écouter. Tout cela me comble.
"Nun ci hè sabatu senza sole
Un' ci hè donna senz' amore."

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse, by Guidu
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte, by Guidu
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer - dit par Guidu

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG

ISSN 2550-9977

1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?




Retour à l'accueil