« Marie-Ange Sebasti, la Sartenaise | Accueil | Hélène Frappat | Sous réserve de folie »

15 décembre 2004

Commentaires

Bonjour Hélène
Forte nostalgie. Je vais en Corse en fin de mois. Où puis-je trouver tes ouvrages ?Je t'embrasse après une si longue absence.
cc

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.