Armand Dupuy, Ce doigt qui manque à ma vue