ENCRE DE VICTOR HUGO L’éternité sans souvenir prendra le ciel, prendra la boue, prendra l’écho