terresdefemmes.blogs.com >
STATUAIRE

Eurydice mourante

Eurydice mourante

Musée de Picardie, Amiens

Charles-François Leboeuf, dit Charles Nanteuil (Paris, 1792 -  Paris, 1865),
Eurydice mourante, plâtre, 1822. Marbre exposé en 1827 au Musée du Louvre.
Ph.©angèlepaoli

Eurydice     quelle invisible morsure     te précipite à l’instant
dans l’abîme
tu tournes vers moi     tes épaules vibrantes     du désir
d’être     encore au monde     des vivants
tu tournes     vers moi     un regard implorant
lèvres closes sur ta résignation sans violence
tête inclinée sur un passé trop bref
buste tendu par l’effort qui t’épuise
la vie     te laisse
t’abandonne
au bord
d’autres
rives
invisibles