terresdefemmes.blogs.com > VISAGES DE FEMMES

« Retour à VISAGES DE FEMMES

Louise Labé

Louise Labé

Portrait de Louise Labé.
Image, G.AdC

Sonnet II

« Ô beaus yeus bruns, ô regars destournez,
Ô chaus soupirs, ô larmes espandues,
Ô noires nuits vainement atendues,
Ô jours luisans vainement retournez :

Ô tristes pleins, ô desirs obstinez,
Ô tems perdu, ô peines despendues,
Ô mile morts en mile rets tendues,
Ô pires maus contre moy destinez.

Ô ris, ô front, cheveus, bras, mains et doits :
Ô lut pleintif, viole, archet et vois :
Tant de flambeaus pour ardre une femmelle!

De toy me plein, que tant de feus portant,
En tant d'endrois d'iceus mon coeur tatant,
N'en est sur toy volé quelque estincelle. »

Voir aussi Tant que mes yeux pourront larmes épandre…

Retour au Sommaire de la galerie

Voir aussi l' index général des auteurs.

» Retour Incipit du blog

Lien permanent