terresdefemmes.blogs.com > VISAGES DE FEMMES

« Retour à VISAGES DE FEMMES

Claudine Bohi

Claudine Bohi

Portrait de Claudine Bohi
Image, G.AdC



« La neige fait cadran
dans l’aventure des heures
dans l’horloge des reins
Le silence bat plus grand que lui
Un autre temps
Pour un autre langage

C’est un thé de neige
Juste un soupçon de sève
Une eau brûlée de songe
Coulant dans le blanc creux
Et ranimant aux lèvres
Le bris de la parole

Tu veux

Et le signe au lointain
Qui demandait le sens
Prend le brasier de l’être
Sur la langue
Où s’éploie la lumière
D’une neige trop vive
Tu ne peux plus parler »

Claudine Bohi, Une saison de neige avec thé, Le dé bleu/L’idée bleue, 2004, page 31.



« Vous dessinez des rires
et des signes sur le silence
mais vous ne dites rien
de ce qui vous fait vivre
de cette autre parole
qui vous hante
de ce combat
à vous-même livré
contre la nuit de l'être
contre la fable
de la mort »

Claudine Bohi, in Les Cahiers de poésie-rencontre, Ecritures de femmes, n° 49-50, page 44.



Voir aussi l' index général des auteurs.
Retour au Sommaire de la galerie

» Retour Incipit de Terres de femmes

Lien permanent