« Jean-Paul Bota, La Boussole aux dires de l’éclairpar Angèle Paoli | Accueil | Tristan Felix | [Il y a autour du cou des enfants hors-la-loi des perles reliquaires] »

27 janvier 2017

Commentaires

Bonne fête, Angèle!

Je croyais encore avoir ton adresse mail... Je suis négligente pour t'écrire. Et pourtant, Terres de femmes continue de m'enchanter et de me suggérer des achats de livres.
Dernièrement, j'ai beaucoup aimé ton poème sur les mains.

Amitiés de Picardie

Nathalie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.