« John Ashbery | To Redouté | Accueil | Guillaume Decourt, Les Heures grecques par Sanda Voïca »

02 novembre 2015

Commentaires

Et ce livre m'a enchanté, de la première à la dernière page. Un livre un peu comme un miracle. Et une opération de sorcellerie.

En vous lisant ce matin je comprends mieux pourquoi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.