« Myriam Eck | [La terre se creuse] | Accueil | Claudine Bohi | Olivier Gouéry [Voici donc le matin] »

01 août 2014

Commentaires


Merci Roselyne Sibille pour cette écriture de l'enfance et de l'éternité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.