« Muriel Stuckel | [Demeure précaire] | Accueil | Joyce Mansour | Entre les orties et le sureau »

25 octobre 2013

Commentaires


Je découvre votre magnifique blog. Déjà, cette musique, si douce, toute l'ambiance qu'il faut au plaisir... J'y reviendrai...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.