« Katerina Anghelaki-Rooke | L’autre Pénélope | Accueil | Isabelle Lévesque, Va-tout par Jean-Louis Giovannoni »

28 août 2013

Commentaires


Le Journal de Nicolas Dieterlé La Pierre et l'Oiseau est une des lectures des plus fortes auxquelles Terres de femmes m'a donné accès. Je vais essayer de trouver ces deux numéros de la revue Diérèse.



Un grand merci d'avoir marqué cette date. Cela m'a beaucoup émue et fait du bien.
Merci aussi pour votre participation au numéro de Diérèse.
Le Site des amis de Nicolas peut-il indiquer l'adresse de votre blog dans ses sites amis ?
Avec ma reconnaissance.
Christiane D.



Chère Angèle, je rejoins Christiane. J'ai trouvé ce texte bouleversant, et en allant sur le site La Pierre et l'oiseau, j'ai découvert des dessins et des peintures qui forment avec ses écrits un tout extrèmement harmonieux. Comment l'auteur d'une oeuvre souvent si sereine et énigmatique a-t-il pu désirer mourir ?
Salutations de l'Italie !


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.