« 5 mai 1888 | Pierre Louÿs, Mon Journal | Accueil | Mathieu Bénézet | Une phrase maison (composés instables) »

06 mai 2013

Commentaires


Ce roman violent et bouleversant de Sabine Huynh, La Mer et l'Enfant ouvre à tant de questions posées par ce journal que Magdalena, la narratrice de ces pages, adresse, trente ans plus tard à sa fille.
Grâce à la note de lecture d'Angèle Paoli, on suit au plus près les méandres de l'écriture du roman de la question obsédante de la filiation, la honte qui accable cette femme, le drame final qui semble inéluctable. Voix mêlées de la fiction et de l'autobiographie.
"Le livre se referme, écrit Angèle Paoli, sur l’impossibilité pour Magda de continuer à vivre. Et pour l’auteure Sabine Huynh ? La question persiste à tarauder le lecteur. Les blancs ont-ils été remplis ? "
Une note de lecture qui donne envie d'ouvrir ce livre à notre tour.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.