« Mathieu Bénézet | Une phrase maison (composés instables) | Accueil | Heather Dohollau | Chemins »

18 mai 2013

Commentaires


Note de lecture qui détonne au milieu de celles parues sur ce livre énigmatique Aux quatre vents. Angèle Paoli accepte de prendre des distances par rapport à l'histoire de ce couple, à 'l'ordinateur" qui permet à Guto d'entrer dans sa passion pour s'approcher de ce magma : l'écriture. Elle cherche profond des liens entre des choses disparates qui font l'étoffe lourde et soyeuse de ce roman, entre dans les labyrinthes de l'imaginaire et du temps et c'est somptueux. En cordée avec Ana Maria Machado elle suit un chemin solitaire sur la double jouissance de l'écriture et de la lecture. Somptueux !


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.