« 21 décembre 1917 | Lettre de Lytton Strachey à Virginia Woolf | Accueil | Alejandra Pizarnik | La parole du désir »

22 décembre 2012

Commentaires


Imre Kertész, le prix Nobel, a un homonyme, André Kertész (1894-1985), un immense photographe.

Amicizia
Guidu ______


Imre Kertész a reçu le prix Nobel de littérature pour son "œuvre qui
dresse l'expérience fragile de l'individu contre l'arbitraire barbare de
l'histoire". Je reste bouleversée par un de ses livres : Kaddish pour
l'enfant qui ne naîtra pas
et par ces dernières lignes :
"Au cours de ces années je suis arrivé non seulement à quelques prises
de conscience décisives,[qui] s'enchevêtraient et se mêlaient intimement
à mon destin (...)... creuser, continuer et finir de creuser cette tombe
que d'autres ont commencé à creuser pour moi dans les nuages, dans les
vents, dans le néant.(...)Parfois, comme une martre pelée qui aurait
survécu à la grande extermination, je traverse encore la ville. (...)...
je scrute les alentours d'un œil effrayé, je veux m'enfuir mais quelque
chose me retient.(...)
sombrer
mon Dieu !
faites que je sombre
pour l'éternité,
Amen.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.