« Emmanuel Merle | [Cape Cod] | Accueil | Prix européen de la critique poétique francophone Aristote 2013 »

30 novembre 2012

Commentaires


Un partage symbolique des terres... Un partage d’Écritures... Des questions d'origine... Une transmission millénaire... L'impossible place du premier...
Dans ce paysage entre lumière et ombre, oliviers, vignes, orangers, figuiers, roches et sables un homme, Salah Stétié écrit son rêve...
Dans la paume paisible de son poème l'histoire de l'un passe par l'histoire de l'autre, les situant face à face dans leurs différences assumées comme seule possibilité d'entrer en relation de confiance.
On y parle donc de rencontre... de commencement... d'aube... de l'autre bout des choses... là où s'efface le bruit des armes.
Quand la poésie rencontre l'Histoire en marche... dans ce qui doit venir...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.