« Sonia Moretti | Metti mi à u provu | Accueil | Louis Zukofsky, « A » 9 (première partie) »

22 mai 2012

Commentaires


Ces mots qui se répondent de l'une à l'autre, si proches et si différents. Iris versicole devenu la fleur-emblème du Québec. Trois pétales ouverts à la lumière, trois sépales connivents, serrés sur leur secret. Entre eux, trois étamines lumineuses pour porter dans l'entre-soi un si beau pollen. Iris glissé entre deux noms : irisation et reflets bleus du je-fuyant de l'une portant écume de mots à l'île des fougères de l'autre. Messagères éblouies par les migrations croisées de leurs poèmes. Quel beau recueil...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.