« Terres de femmes n° 88 ― mars 2012 | Accueil | Esther Tellermann | [Onde] »

02 avril 2012

Commentaires

Je viens de passer un beau moment à lire les mots d'Ariane Dreyfus que je ne connaissais pas.
Poésie délicieusement sensuelle.
"La nuit commence" a retenu toute mon attention; si l'agencement des mots déroute au début, il devient peu à peu plaisir ludique.
Un merci amical.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.