« Jean-Claude Caër, Mémoires du Maine | Accueil | Renée Vivien | Nocturne »

15 février 2012

Commentaires


Ardoise bleue des mots, de leur présence douce. Ombilic sacré de la rencontre entre naissance et renaissance. Comme une herbe qui tremble sous la caresse du vent ou un champ de blé sous la lune. Attendre et ne plus attendre de ce trop de joie incertaine. Lire ces Nuits échangées de Raphaële George. Evasion... Rêves d'ailes.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.