« Bernadette Engel-Roux |[Les taupes sont de fines émietteuses] | Accueil | Cristina Alziati | Troisième lettre à Antigone »

30 janvier 2012

Commentaires


Une telle note de lecture ne passera pas inaperçue. On est là dans l'excellence. Une approche fine, précise, ciselée qui donne vraiment envie de se plonger dans ce roman étonnant de Riika Pullkinen pour y suivre, dans ses méandres et dévoilements, la quête d'Anna. Superbe !


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.