« Lambert Schlechter | [on ne sait plus où se réfugier] | Accueil | Pierre Péju, Enfance obscure par Sylvie Fabre G. »

27 octobre 2011

Commentaires


"Ceux qui aiment/ne soignent rien/regardent/écoutent battre le sang/qui vient du fond/attendent/la douleur inconnue/volant/sur la montagne"
C'était dans Une île (que vous aviez mis en ligne). Et ces lignes que je découvre de Jacqueline Risset se glissent si justement entre le A et le Z d'Andrea Zanzotto.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.