« Max Jacob | Torticolitalie | Accueil | 9 septembre 1569 | Mort de Peter Bruegel »

08 septembre 2011

Commentaires

C'est bien de lire cette lettre en écoutant les trois chansons de Bilitis. C'est une belle et triste histoire. Deux amis Pierre Louÿs et Henri de Régnier aiment la belle Marie - fille de José de Hérédia-. Un pacte d'amitié sera trahi quand H de R, doublant son ami, demandera la main de Marie en promettant de rembourser les dettes de sa famille. Pacte d'amitié rompu. Marie et Pierre entretiendront une liaison secrète. Grand amour passionné, charnel. L'enfant, nommé Pierre (Le "Tigre"), naîtra de ces liens mystérieux. Officiellement Pierre sera le parrain...
Une femme, deux amoureux, un seul mariage, des amours secrètes... cet enfant.
Parfois la vie sépare deux amis pour l'amour d'une femme...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.