« Jacques Estager | c’est re-moi | Accueil | 25 juillet 1928 | Naissance de Joyce Mansour »

24 juillet 2011

Commentaires


Texte magnifique. Merci pour le partage.



je ne regrette vraiment pas d'être venu picorer ici quelques instants rares...
ce poème est pour moi, chargé d'images puissantes et magiques.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.