« Jorge Luis Borges | Labyrinthe | Accueil | 19 avril 1995 | Évelyne Encelot, D’une vie l’autre »

18 avril 2011

Commentaires


Il y a une grande cohérence dans le choix des précédents textes que vient éclairer ce délicat billet.
Je songe à un autre lac, caché dans la forêt de Brocéliande. Au fond duquel vivait la messagère des dieux : La dame du Lac. Une très belle femme, gardienne de la mythique épée : Excalibur. On dit qu'elle habitait un château de cristal tout au fond des eaux profondes qui n'avait ni portes, ni fenêtres... Que Merlin l'enchanteur en était très amoureux. Qu'elle était fée et magicienne, incarnant le calme, la spiritualité, la protection, la patience. Elle aurait enseigné les arts, les lettres et la sagesse au jeune Lancelot, futur chevalier blanc en quête du Graal.
Je me demande si La dame du Lac existe toujours...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.