« Anna Akhmatova | Le poète | Accueil | Marie Étienne | L’aigrette »

27 avril 2011

Commentaires

Tellement fragile et essentiel... ce passereau, quelle beauté...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.