« Serge Pey | Le poème est une oreille | Accueil | 11 janvier 1930 | Le Boléro de Ravel par Ravel »

10 janvier 2011

Commentaires


merci pour le salut à Vivian Lamarque.

à quand une traduction conséquente de son oeuvre... ?



Tout est illégitime dans le mot poétique. L'homme n'a-t-il pas appris à désobéir à travers la poésie ? Tous nos vers sont en fait adultérins.
Mais qu'est-ce qui crée dans le désir sa jouissance sinon son interdit bafoué ?!


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.