« 11 septembre 1599 | Exécution de Béatrice Cenci | Accueil | Jérôme Ferrari, Où j’ai laissé mon âme »

12 septembre 2010

Commentaires

toujours aimé la poésie d'Alain Freixe. Merci de ce partage.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.