« 24 août 1890 | Naissance de Jean Rhys | Accueil | 25 août 1923 | Naissance d'Álvaro Mutis »

25 août 2010

Commentaires

Quel travail ! quelle magnifique lecture de ce livre ! Merci


Un œil tourne vers le sud,
Et l’autre a il me semble un rien de louche
Il la veut encore tout en rêvant
C’est peut être un automne qui fuit derrière son front

Avec ses deux yeux qui dévient,
le regard cercle nos désirs
Et nous aurions coulé au sein de ce couple qui ne cesse de partir, et reste toujours un peu

(Sarcophage des époux)

ps. Chère Angèle, je lis en parallèle tes Carnets de marche, ceux du Grand Chemin, et l'Usage du Monde. Quel été !

Petit cadeau en passant... Ce sarcophage des époux me parait être une douce présence portée par les lignes délicates de ce billet où, entre asphodèles et chèvres, des murmures de tendresse amoureuse traversent le temps.
http://www.clioetcalliope.com/oeuvres/sculpture/etrusque/couple.htm

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.