« Marta Canfield | Pantelleria | Accueil | Forever young Le billet de Nestor »

10 avril 2010

Commentaires

Vive les huppes!


C'est superbe, Claudine. Quel hymne à la femme ! Je sélectionne ton texte pour mon projet d'anthologie.


Je me range à l'avis précédent, beau souffle féminin,
Cordialement à toutes,

Claudine,
Je t'ai écouté avec plaisir dimanche soir le 14 novembre à Radio-Ville-Marie. L'Afrique avec passion. J'ai retenu:
"Nuit musclée"...
Sacrée Claudine!
Je ne t'oublie pas.

À bientôt.

Jacques Senécal

ce poème est très beau, tendre et tellurique, "carpe diem" n'est-ce-pas. Je ne vous connaissais pas

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.