« Françoise Donadieu | L’âme des femmes | Accueil | Ariane Dreyfus | SAMI »

22 février 2010

Commentaires


Texte d'une densité prodigieuse, l'irréalité, la non-adhérence, la folie... toute cette solitude, incompris que nous sommes, n'est-ce pas nous qui l'appelons de nos voeux ?



L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.